C’est mon pote Jacques qui va être content. Il Adooore la sauce soja Kikkoman et d’après  son amoureuse c’est rien de le dire . Chez nous à la maison c’est plutôt du genre

« j’t oublie dans le fridge »

« Alors vous pensez bien,  ma Bonne Dame et mon Bon Monsieur, quand j’ai reçu toutes ces recettes et idées culinaires pour cuisiner de bons petits plats avec de la sauce soja Kikkoman , mon paddle n’a fait qu’un tour

« C’est pour toi Jacques , cadeau mon pote. en direct de la team kikkoman« 

Pour votre dernier dîner entre amis, vous avez acheté une bouteille de sauce soja nécessaire à l’élaboration d’une nouvelle recette. Depuis, la petite bouteille attend sagement dans la porte du réfrigérateur une nouvelle occasion de faire la démonstration de ses bienfaits ! Et ils sont nombreux …

  • 100 % naturelle, la sauce soja Kikkoman est l’atout anti-routine de la cuisine.
  • Elaborée exclusivement à partir de graines de soja, de blé, d’eau et de sel, la sauce soja Kikkoman est naturellement fermentée, gage de saveurs particulières, d’arômes délicats et d’une couleur brun-ambré inimitable.

Quand il s’agit de cuisiner chaque jour un ou deux repas pour sa famille l’imagination fait souvent défaut et on répète chaque semaine les mêmes menus.

Avec la sauce soja, même les menus habituels peuvent prendre une nouvelle dimension : celle de la révélation des saveurs et du goût. En effet, la spécificité de la sauce soja Kikkoman est d’agir tel un catalyseur gustatif. Son propre goût ne masque pas les saveurs des ingrédients du plat, mais les multiplie et les sublime, pour vous faire redécouvrir vos recettes.

Les salades et vinaigrettes 

  • Pour réveiller les salades et les  crudités : mélangez une cuillère à  soupe de sauce soja, deux cuillères  à soupe d’huile de colza, une cuillère  à soupe de vinaigre balsamique, une  cuillère à café de moutarde forte et  du poivre. Inutile d’ajouter du sel.

Les soupes

  • Pour les versions faites maison, versez deux à trois cuillères à soupede sauce soja dès le début de la cuisson, dans vos potages, bouillons,veloutés ou soupes. N’hésitez pas à en ajouter une ou deux cuillères avant dégustation.
  • Pour agrémenter les versions prêtes à consommer, ajoutez une cuillère à soupe ou plus de sauce soja, selon votre goût.

Les omelettes

  • Battez les œufs, ajouter deux cuillères à soupe de sauce soja et du poivre. On peut alors ajouter du fromage râpé, de dés de jambon ou des champignons émincés, voilà un plat complet prêt en quelques minutes.

Les pâtes

  • Faites cuire les pâtes. Cuisinez des légumes sautés, de la sauce tomate, de la bolognaise ou des dés de saumon avec deux ou trois cuillères de sauce soja. En napper les pâtes ou bien dégustez-les au naturel avec une noix de beurre, du parmesan et un trait  de  sauce soja.

Le traditionnel steak frites

  • A la fin de la cuisson du steak à la poêle, réduisez le feu et versez deux cuillères de sauce soja dans la poêle. Déglacez ainsi tous les sucs de cuisson puis versez sur le steak avant de servir.

Le poulet au four 

  • Disposez un poulet dans un plat allant au four. Nappez-le avec deux cuillères de sauce soja va apporter un croustillant et un moelleux très appétissants au poulet.

Le poisson en papillotes

  • Mettez un filet de saumon ou de cabillaud dans une papillote de papier aluminium papier sulfurisé.
  • ajoutez une cuillère à soupe d’huile d’olive, deux cuillères à soupe de sauce soja, le jus d’un citron, du poivre moulu et de l’aneth.
  • Faites cuire pendant environ 20 mn au four.

Les légumes crus de l’apéritif

  • Une bonne alternative aux apéritifs souvent caloriques est constituée de bâtonnets de légumes crus à grignoter : carottes, concombres, radis, céleri en branches, mini-maïs, tomates cerises.
  • Pour les accompagner, rien de meilleur qu’un mélange de yaourt battu agrémenté d’une cuillère à soupe de sauce soja et d’une cuillère à soupe de vinaigre balsamique. Ajoutez du poivre et de la ciboulette ciselée.

Les légumes cuits au wok ou à la sauteuse

  • Le wok ou la sauteuse permettent de cuisiner très rapidement des légumes, agrémentés ou non de viande, tels du poulet ou du filet mignon de porc.
  • Il suffit de faire revenir très brièvement les légumes dans un peu d’huile chaude et d’ajouter deux à trois  cuillères de sauce soja. Pour les plus pressés, on peut très bien utiliser des poêlées surgelées que l’on assaisonne au dernier moment avec de la sauce soja.

En vente en hyper et supermarchés au rayon éthnique ou condiment.

Tchou !