Confiture d’abricots.

Confiture d’abricots.

Chaque été, une vingtaine de pots de confiture aux abricots. Voire une trentaine….
Sur les tartines, les crêpes, dans les yaourts, sur les mousses, avec un riz au lait ou tout simplement à la cuiller, c’est un vrai délice !

A vos bassines en cuivre ! D’ailleurs je n’en ai pas…
A votre faitout, J’ai !

Pour 1 kg de d’abricots = 1kg de Confisuc de la maison Saint Louis.

  • Ouvrez vos abricots en deux et dénoyautes les.
  • A l’aide d’un casse noix, cassez 15 noyaux et retirez les amandes.
  • Déposez 1/3 des abricots et quelques amandes et versez 1/3 de votre sachet Confisuc , continuez ainsi de suite.
  • Laissez macérer les fruits et confisuc, jusqu’à la complète dissolution de ce dernier. Cela peut prendre une bonne journée voire plus.
  • Portez le mélange à ébullition en chauffant à feu vif. Maintenez l’ ébullition pendant 5 mn en remuant sans arrêter avec une spatule en bois. Le temps de cuisson commence à partir du moment où la confiture bouillonne fortement.
  • Écumez enfin de cuisson si nécessaire.
  • Remplissez vos pots à chaud, fermez les et retournez les jusqu’à refroidissement complet : la stérilisation est faite !

Fallait y penser !

Travailler les fruits toujours par 1 kilo.
Choisissez votre variété d’abricot si vous devez les acheter, le top l ’orangé de Provence ou le Polonais, rappelez vous “la thèse de l’abricot pour épater son fruitier “ Cliquez ici.
Votre récipient de cuisson doit être large et pouvoir contenir le double de la préparation à cuire pour faciliter l’évaporation.
Pourquoi ne pas parfumer votre confiture d’une gousse de vanille, d’un brin de romarin !
Trempez vos bocaux dans de l’eau bouillante, retournez les et laissez les sécher sur un linge propre sans les essuyer.
Utilisez des bocaux avec une ouverture large “type Bonne Maman” c’est bien plus simple pour verser la confiture toute chaude dans le récipient.
Une jolie étiquette datée du jour, et vous êtes la reine des confitures.

Belle dégustation !

2 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *