Une jolie recette de blancs de volaille réalisée pour le concours culinaire Monin organisé par Mamina et la célèbre maison  Monin connue dans le monde du bar pour ses sirops   et ses différents produits comme les purées de fruits. 

J’utilise très souvent les sirops Monin pour sucrer et parfumer mousses, entremets ou gâteaux. Il vous suffit tout simplment de remplacer le sucre par du sirop.   Les jus de cuisine  c’est de la bombe pour déglacer viande, poisson ou crustacés. La première recette  date du deuxième salon du blog culinaire c’était un émincé de boeuf  Irlandais Bord Bia. Pour des idées de recettes salées ou sucrées c’est par ici. 

  1. Prélevez le zeste des citrons et pressez-les. Mélangez le jus  avec  2 cs de purée de fruit Monin Coco.  Dans un récipient creux,  déposez les blancs de volailles coupés en lamelles ou fines escalopes, arrosez le tout avec le mélange jus de citron et  purée de fruit Coco sans oublier l’assaisonnement sel, poivre et piment d’Espelette. Laisse le tout mariner 1 bonne heure et passez le tout à la poêle  jusqu’à que les blancs de volaille soient cuits et bien dorés.
  2. Cuire du riz Thaï en suivant les indications préconisées sur le sachet.
  3.  Réalisez la marinade pour la fin de cuisson du riz,   dans un bol mélangez les zestes de citron jaune , 2/3 des dès de tomate,  les oignons ciselés, la coriandre et le gingembre râpé,  versez 4  belles cuillers d’huile d’olive et 2 cs de purée de fruit. Bien mélanger.  Faire revenir le tout dans une sauteuse (3 à 4 mn) et versez le riz.
  4. Disposez les blancs de volaille, parsemez de dès de tomates et d’oignon ciselé cru et de zeste de citron vert  et agrémentez de riz parfumé.
Astuces culinaires :
  • Préparer tous les ingrédients et mettre  de coté les dés de tomate, l’oignon ciselé et le zeste de citron vert pour la décoration. Histoire de ne pas les utiliser pour la préparation de la marinade
  • Assaisonnez suivant vos goûts de sel et de poivre mais aussi de purée de fruit Coco (va apporter une délicate saveur sucrée au plat et un coté moelleux et croustillant à la volaille).
  • Pour la cuisson du riz, j’utilise un rice-cooker c’est terrible. Le riz est sec, il faudra que je vous parle de cet appareil car depuis que Chaton N°2 m’a fait acheter cette  chose nous mangeons trois plus de riz et c’est peu dire chez des bretons qui aiment les patates du lundi au vendredi  parce que le samedi c’est frite et le dimanche c’est patates sautées.
Tchou !