Une andouillette confite au vin rouge, moi… ça me parle. Plat de bistrot, de repas entre copains, plat unique à déposer sur table et à déguster avec un bon  verre de vin rouge.

J’en salive déjà,  pas vous ?  Ne me dites pas « z’aime pas les tripes « T
Tu goûtes à cette recette et après on en parle, OK ?

Andouillette cuite au four dans une terrine agrémentée d’échalotes,  de lardons fumés, d’oignons grelots et d’un beau verre de vin rouge, tu oublies le tout  au four pendant 2h30 et là tu savoures !

Je me suis inspirée de la recette de l‘Andouillette rôtie au vin de Vouvray du restaurant le Petit Riche. Cette recette est extraite d’un livre très sympa à offrir aux raides dingues comme moi de tripes. « Plats de canailles »  de Michèle Villemur . Tripes, ris, rognons and Co passent à la poêle, recettes de restaurants canailles de Paris.

  1. Préchauffe le four à 100°c
  2. Pique les andouillettes pour éviter qu’elles éclatent  à la cuisson (mais bon c’est pas  gagné à tous les coups)..
  3. Fais revenir dans un peu de beurre les andouillettes et les différents ingrédients  (sauf les oignons grelots) juste pour dorer et verse le tout dans la terrine.  Recouvre avec le vin rouge (pas obligé de mettre toute la bouteille)  et le fond de veau.  Couvercle fermé,  le tout au four pour 2h30 à 3h.

Un écrasé de pomme de terre  et l’affaire est faite.

Astuces culinaires

Ha oui pour les lardons,  pas du sous-vide  je t’en supplie.
Tu vas chez ton charcutier et tu lui achètes du lard fumé que tu coupeS ensuite en lardon.
Pas plus cher et bien meilleur au goût et pas gras. Et oui du bon lard c’est pas gras  ( Huhuhu, on se croirait dans le film avec Cantona  « le bonheur est dans le pré » )

En glouglou, le même vin que pour la cuisson Mâcon rouge à la maison.

Chez nous avec ce plat, on me bénit. c’est pour vous dire

Andouille confite au vin rouge

Andouille confite au vin rouge