Saint-Jacques à la Bretonne

Je pense qu’il existe autant de recettes de noix de Saint Jacques à la bretonne qu’il existe de cuisinières bretonnes.  Ce gratin de noix de Saint-Jacques est une belle entrée. Possibilité de remplacer les Saint-Jacques par des pétoncles, queues de crevette et même des morceaux de poisson. 

  1. Nettoyez les coquilles Saint-Jacques pour ne garder que les noix et le corail. Coupez les noix en gros morceaux et réservez le corail
  2. Hachez finement le persil, les oignons et les échalotes. Faites-les revenir doucement dans le beurre. Remuez souvent afin d’éviter la coloration Quant les oignons sont bien fondus et bien cuits, ajoutez les morceaux de noix Saint-Jacques, la mie de pain égouttée et une pointe d’ail. Salez, poivrez et laissez cuire 3 à 5mn
  3. REmplissez les coquilles Saint-Jacques, puis ajoutez le corail au milieu – Saupoudrez de chapelure et parsemez de noisettes de beurre et faites gratiner au four 10 mn.

Astuces  culinaire :

  • Vous pouvez présenter le tout soit dans une coquille Saint Jacques, soit dans un plat à crème brûlée : l’idéal est de présenter en portion.
  • N’hésitez pas à remplacer les noix de Saint Jacques par des noix de pétoncles – des queues de crevettes décortiquées ou tout simplement du poisson.
  • Il m’arrive d’ajouter un verre de vin blanc sec lorsque les oignons et les échalotes sont cuits – dans ce cas laissez réduire.
  • Vous pouvez préparer ce plat à l’avance : laissez tout simplement plus longtemps votre préparation au four. Surtout déposez la chapelure et le beurre au dernier moment.

Enjoy !

3 réponses
  1. Nullen Cuizin
    Nullen Cuizin dit :

    Après les avoir égouttées, épongées, salées et poivrées, je les poêle rapidement des deux côtés et les sert accompagnées d’un mesclun assaisonné d’un mélange d’huile d’olive, d’huile de truffe et de vinaigre de xérès.
    Quelques copeaux de parmesan parsemés sur le mesclun et pour les gourmands un filet d’huile de truffe sur les noix. Et hop, le tour est joué !

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *