Recette de râbles de lapin en cocotte sans moutarde : ça change !Tout le monde en parle du lapin en ce moment, le lapin chair délicate peu calorique , prix correct. Les pauvres lapinous,  il faut qu’il se planque la France entière et après eux, ils doivent se dire « Vivement la pentecôte … » bein Oui, c’est les veaux qui se planquent à la Pentecôte comme les agneaux à Pâques. Il faut croire qu’en ce moment les lapins sont dodus à souhait.

Mon morceau préféré c’est le râble avec ses petits rognons bein-sûr cher lecteur et lectrice, dirais pas non à une jolie cuisse non plus. Tu me diras à part le râble et la cuisse, il ne reste pas grand chose dans le lapin ?

  1. Coupe chaque râble en deux à l’aide d’un couteau genre couteau en céramique  (très simple à faire)
  2. Emballe chaque morceau dans une tranche de jambon sec (j’aime bien le speck)
  3. Épluche, , lave et coupe les pommes de terre  en quartier et le citron aussi
  4. De l’huile dans la cocotte, faire dorer les morceaux de lapin avec les gousses d’ail et ajoute les pommes de terre,  le vin blanc, le romarin un tour de moulin de sel et de poivre et les quartiers de citrons aussi.
  5. En cuisson pour 30/35 mn

Peut se faire à l’avance comme toute cocotte digne de ce nom. En glouglou, un Irancy de chez Richoux .

Chez nous on m’a dit  « Attention un lapin peut en cacher un autre ! «