Gâteau breton.

Le gâteua breton, tla fameuse pâte birsée…tu sais celui pour qui je suis capable de faire des km ! Hey je le popotte moi-même…

Ils ont des chapeaux ronds, vive la Bretagne !
Ils ont des gâteaux ronds, vive les bretons !
Le traditionnel gâteau breton,  est un pur bonheur tout en beurre, me direz-vous ?


Oui, mais quel délice, à la maison, nous le dégustons sans aucune occasion.

Ingrédients pour 10 à 12 personnes.
Préparation : 15 mn – Cuisson : 45 mn à 150 °/ th 5.
Attente après cuisson : 24 h.

  • 6OO gr de farine.
  • 300 gr de sucre semoule.
  • 400 gr de beurre demi-sel – texture pommade.
  • 6 jaunes d’oeufs et 1 en plus pour la dorure.
  • Une pincée de sel.
  • 1 sachet de levure
 et 1 sachet de sucre vanillé.

C’est un gâteau  breton qui se prépare du bout des doigts !

  1. Dans un grand saladier, mélangez les sucres, la farine, le sel, et la levure. 
Ajoutez les 6 jaunes d’oeufs et travaillez la pâte, elle doit être homogène.
  2. Puis du bout des doigts, incorporez rapidement  le beurre en morceau, celui-ci ne doit pas fondre.
  3. Versez la pâte dans un moule très légèrement beurré.
Badigeonnez le gâteau avec le jaune d’oeuf battu, décorez à l’aide d’une fourchette en faisant des croisillons.
  4. Déposez votre plat 30 mn au réfrigérateur, le beurre va se figer.
  5. Et hop au four pour 45 mn à 150 °/th 5.
  6. Démoulez le gâteau breton lorsqu’il aura refroidi et patience avant la dégustation, 48 heures c’est l’idéal.

Fallait y penser !
Préparez votre plat de cuisson, avant de travailler la pâte avec vos doigts, sinon…
Laissez votre beurre à température ambiante mais attention celui-ci ne doit pas être trop mou à peine texture pommade.
Comme plat de cuisson j’utilise une poêle, vous savez les « encastrables ».
Travaillez rapidement du bout des doigts votre mélange d’ingrédients, le beurre ne doit pas fondre.
Mon amie bretonne additionne un trait de rhum dans la pâte. Pas très breton le rhum, mais il est vrai que le breton est un grand voyageur !
Conservez cette pâtisserie,  dans une boite en fer, il paraîtrait que le gâteau breton se conserve de cette façon 6 à 8 mois. Pourquoi pas ! mais chez nous c’est impossible.
Versez les blancs d’oeufs dans une boite hermétique, ils seront parfaits pour une mousse au chocolat, des meringues ou pourquoi pas des macarons. Savez-vous que les blancs d’oeufs supportent magnifiquement la congélation.

Belle dégustation !pour ce gâteau breton …comme moi !

7 réponses
  1. christine
    christine dit :

    Je constate avec bonheur que tu appelles ce fameux gâteau  » pâte brisée » de nos jours cette appellation semble être devenue désuète… lui préfèrant celle de gâteau breton moi je fais de la résistance.
    Sans doute une certaine nostalgie de mon enfance …. dans le cap….

    Kénavo !

    Répondre
    • Anne Hélène
      Anne Hélène dit :

      Hello Christine,
      C’est une pâte brisée et pas du tout un gâteau breton…certains l’appellent l’étouffe chrétien…..Je rêve. J’en popotte à la pistache…. Maman me dit : « de la pâte brisée à la pistache, mais tu joues à quoi ….Rien ne va plus Ah Ah ces parisiens »
      Belle soirée.

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *