L’huile de homard de  la maison Groix & Nature, le tout dernier produit culinaire à avoir dans ton placard de cuisine (que tu  partages avec personne)   si tu veux être la foodista  branchée ou le cuisinier de mes rêves. Du nouveau en cuisine, l’huile de homard, produit breton lancé et récompensé par le prix de l’innovation au Sial en octobre 2012.

Pour la composition précise de cette huile de homard  c’est comme pour la potion magique d’Obélix c’est un secret Breizh ! l’huile est réalisée à partir de homard bleu Breton ou Irlandais à  44%,  de l’huile de pépin de raisin et des aromates . Tu n’en seras pas plus par contre cette huile de homard, c’est une bombe ! Tu peux la travailler froide ou chaude. Sa couleur orangée, couleur de la cardinalisation du homard va agacer des mirettes et son odeur de homard rôti Ouïe Ouïe je m’en lèche les babines.  Très joli flaconnage auquel va être ajouté un bec verseur c’est Marianne Guyader qui me l’a dit.

La cardinalisation c’est le changement de couleur que prennent les crustacés comme le homard ou la langouste lors de la cuisson. Leur couleur devient + ou – rouge vif (comme la robe d’un cardinal) selon la cuisson.

Cette huile de homard est fabriqué artisanalement sur l’île de Croix par la maison Groix&nature. À titre de renseignement personnel c’est la même Maison que les produits Guyader. 

Usage original et créatifl’huile de homard s’utilise en cuisine pour assaisonner et relever des plats aussi variés que pâtes aux fruits de mer, salades, carpaccio de St Jacques, filets de poissons crus ou cuits, sushis, tartare mais aussi pour parfumer une mayonnaise, une panacotta salée, une quiche, des tartines au Saint Möret.

Attention, quelques gouttes suffisent pour réveiller tes papilles. Se conserve  au réfrigérateur. Pour l’acheter c’est par ici 

Tu connais la maison Guyader,  saumon fumé , soupe de poisson, rillettes enfin que des plaisirs gourmands. . c’est par ici .

Si tu es un peu voileux tu connais le Grand Prix Guyader qui se déroule  chaque année en Baie de Doaurnenez. La maison Guyader est le sponsor officiel de cette manifestation auparavant c’était la Maison Petit-Navire. Très belle régate de Dragons avec des équipages internationaux  cette année 70 bateaux au départ de ce prix,  absolument splendide.

cuisinehuilehomardwww.annehelene.fr

Dragons en Baie de Douarnenez – équipage de mon fils

Le Dragon est dessiné par l’architecte naval norvégien Johan Anker en 1929. C’est un bateau de qualité, à la carène fine et au pont dégagé, il est taillé pour une utilisation sportive à au moins 3 équipiers. Construit en bois, il n’est pas bon marché et a une image bateau de prédilection des aristocrates. Il se fabrique actuellement 40 à 50 Dragon par an (principalement dans 4 chantiers), ce qui pour une série qui a près de 80 ans est remarquable et beaucoup de séries plus récentes aimeraient atteindre ce chiffre. Le Dragon est un voilier très technique et très complexe. Relativement peu toilé pour son poids, il ne faut jamais l’arrêter. Pour cela, le barreur doit être extrêmement attentif et concentré et ses équipiers disposent de plus de 32 taquets, soit plus de 32 points à contrôler et à régler en permanence. Extrêmement marin, il n’est pas rare de voir naviguer des Dragon par plus de 28 nœuds de vent. Source Wikipédia

A très bientôt pour une recette avec cette huile de homard.
Crédit photo Sial Innovation.